Sous l'auspice du cochon

« Quel temps de cochon ! » dit-on en Occident…

« Quel hédoniste ce cochon ! » dit-on en Orient...

Le cochon croque la vie à pleine dent et.... à plein groin !! Et pourtant, c’est aussi un être raisonnable qui a besoin de peser le pour et le contre, ce qui lui vaut d’être un excellent chef de famille. Nous tâcherons donc de mener nos missions avec autant d’honnête que des cochons !! Cela a commencé dimanche 03.02 pour avoir joué François Rabelais au Conservatoire de Châtillon dans une version chorale aux rythmes argentins...

Cela passe par les ateliers d’écriture que nous animons avec Claudio, guitariste sur "Saïgon/Paris" aller simple, en direction des collégiens de P. Eluard. Ces derniers sont invités à jouer la première partie de "Saïgon/Paris" aller simple avec leurs textes slamés déclinés sur le thème de la migration le 15.02 au Conservatoire de Châtillon.