cveliane   

Eliane Le Van Kiem

Comédienne, elle joue notamment avec le Théâtre du Mantois et la Cie de la Lanterne Magique. L’interprétation de ses personnages repose sur l’expressivité gestuelle : le pithécanthrope Griselda (Pourquoi j’ai mangé mon père ?) ou Arlequin (Qui est Macbeth ?) et sur un contact immédiat avec le public comme le Conteur (Barbe Bleue).

Elle découvre alors le monde du clown en 1993 et se forme à cette discipline auprès de A. Riot-Sarcey et A. Gautré. Elle interprète de nombreux rôles de clown dont celui de La Goulue dans Toulouse Lautrec, film de Roger Planchon.

C’est en 1993 que naît le Clown Corossol et qu’elle fonde la Compagnie du même nom. Tout va bien ! est son premier solo de clown qu’elle écrit et interprète. Parallèlement, se développe son activité de metteur en scène avec Les frères Rippetout en 2001, et Les 1001 plumes en 2004 à la demande des Loupiots (Bobino, Lucernaire, Espace Jemmapes, Folies Bergères et tournée en province…).

En 2005, elle met en scène Y’a qu’équ’un en résidence et avec l’aide du Samovar.

Elle met en scène en 2010 Les Clowns parlent du Nez de la compagnie scientifique La Comédie des Ondes.

Elle met son savoir-faire au service des créations de la compagnie Corossol avec Clown-circuit, le spectacle de rue interactif sur la mobilité douce, Les Loufoques en concert, spectacle pour clowns et musique, La famille Baluche spectacle burlesque sur le thème de l’inter génération, Petits contes pour oreilles tendres conte musical traitant du droit à la différence, Quoi de nouveau sous le Soleil? fable écologique et durable et C'est pas tous les jours Noël ! création à 4 voix, accordéons et guitare. en 2012 « L’Odyssée Verte » et « le Petit Chaperon Rouge se met au Vert ».

En 2013, elle crée à la demande du CE d’EDF, « La famille Doladèche fait son cirque » ainsi que « T’entends ce que je vois ?! », spectacle de sensibilisation au Handicap. A l’occasion de la COP 21 en 2015, elle crée « Après la pluie..le beau temps ? », pièce sur la déréglement climatique ou la chanson intervient, pour la DRIEE qui s’est décliné aujourd’hui en version tout public dès 8 ans. 2016 se poursuit sur les vagues durables avec « Le Quiz de la Verte Croissance », « Biodiversité à ta santé » version allégée de : « oh, la Belle Verte ! »

^


 

CV Xavier   

Xavier Gauthier  

Xavier a commencé par le texte et l’improvisation au conservatoire de Rennes et à l’école du Passage .Il s’est formé ensuite au clown au théâtre école le Samovar.

Il y rencontre H. Ventoura avec qui il crée la compagnie « Cyrus and Co », ils tournent pendant trois ans leur duo de clowns « Opéra balais ».

Il a travaillé le théâtre contemporain avec Serge Noyelle à Chatillon, Solange Oswald à Toulouse (groupe Merci) et Jean-Louis Heckel (Nada théâtre).

Il s’associe à Eliane Le Van Kiem au sein de la compagnie Corossol. Il participe à tous ses spectacles clownesques et tout particulièrement le dernier « Quoi de nouveau sous le soleil » (créé en 2010) dont il a écrit le texte. Il joue également dans Clown Circuit, La Famille Baluche et son orchestre et Les Loufoques en Concert.

Il interprète et met en scène avec H. Le Men, l’auteur, « Jack l’Electron Libre » (cie Les Tiroirs Noirs) un spectacle sur la physique quantique, coproduit par le Synchrotron Soleil.

Il coécrit et joue avec A.Rougée et D. Pareilleux « Les clowns parlent du nez » (cie la Comédie des Ondes), un spectacle créé en 2009, en résidence à l’Inra de Jouy-en-Josas et dont le thème est l’olfaction.

Avec sa compagnie Les Souris ont des Ailes, il crée « Les Rongeurs » et « Le Tourment du Grillon », un spectacle sur le parasitisme, écrit avec l’aide de F. Thomas, chercheur au Cnrs de Montpellier (département OPM : organismes parasitiquement modifiés). Il s’associe à Eliane Le Van Kiem en 2000 au sein de la compagnie Corossol pour la mise-en-scène de « Tout va bien ! ». Il participe à tous ses spectacles clownesques ; « Clown Circuit », « La Famille Baluche et son orchestre » et » Les Loufoques en Concert » « Quoi de nouveau sous le soleil », créé en 2010, dont il a écrit le texte, « Après la pluie, le beau temps ? » en 2015. En 2013, il participe au concept des « CLAUDES » sollicités pour les événementiels.

^


 

Benjamin Scampini

Côté musique, Benjamin est un autodidacte. En 2001, il intègre le groupe de chansons françaises De Rien avec lequel il a tourné en France et à l'étranger.

Comédien de formation, il rejoint la Compagnie Corossol en 2007 avec le spectacle "la Famille Baluche et son orchestre" et joue au côté d'Eliane Le Van Kiem depuis 2008 dans "Petits Contes Pour Oreilles Tendres". Il écrit, compose et interprète les chansons de la dernière création "Quoi de nouveau sous le soleil?". Il y interprète le rôle de composition de... Lady Macbeth.

Il rejoint en 2009 la Compagnie Zygomatic avec laquelle il joue plusieurs spectacles comme : "Le grand jeu de la faim", "La reine nature", ou "le village des curiosités".

^


 

Nicolas Lepont

Nicolas s’initie au clown en suivant 3 stages d’Eric Blouet et fonde le Trio O’popop Clowns avec Carole Tallec et Erwan David. Ils créent à trois le spectacle intergénérationnel « les p’tites histoires » en 2006

En 2009, après un stage rencontre avec la Compagnie les Epis Noirs, il est assistant mise en scène, musicien et comédien dans le spectacle « Fatrasie » créé au festival d’Avignon 2010 et en tournée en France. Il est assistant mise en scène et coach musical pour « Andromaque » créé par les Epis Noirs au Festival d’Avignon 2011.

Il rejoint la Compagnie Corossol en 2009 où il interprète Gus dans le spectacle « les Loufoques en concert ». Il intervient dans les Impromptus en Rire et en Musique et participe à la dernière création C'est pas tous les jours Noël!.

Il travaille également avec la compagnie La Bourlingue. Il joue dans le spectacle jeune public « les aventures d’Ever », écrit et interprète avec Pascal Turbé une adaptation jeune public du Dom Juan de Molière.

^


 

David Braun

David Braun a suivi la formation professionnelle de clown au Samovar. Depuis, il porte son nez chaque semaine avec la compagnie Larubaliz pour improviser auprès de personnes dépendantes. Comédien, il a notamment joué dans des pièces masquées sous la direction de Stéphane Gallet (L’Oiseau Vert et Le Cercle de craie Caucasien) et de Pierre Terzian ( Liliom, En pleine mer, Festival Nous n’irons pas en Avignon, 2007) et à visage découvert sous la direction de Stéphane Hervé (le rôle-titre des 7 jours de Simon Labrosse, Festival off d’Avignon 2008, Festival les Estivales 2009, Manufacture des Abbesses en mai 2011…). Il co-écrit et co-interprète avec Marie-Claude Vallez le duo loufoque Les Beaux Parleurs qu’ils jouent depuis trois ans dans de nombreux cafés, théâtres et festivals.

Il a mis en scène pour le théâtre SBAM ! de Patrick Vuitton en (Passage vers les Etoiles, hiver) 2009 et La Très véritable Histoire des Faux Jumeaux du même auteur (Théâtre Montmartre Galabru, automne 2001).

Diplômé de la Femis en scénario, il est l’auteur-réalisateur d’un court-métrage coproduit par France 2. Et vient de remporter une aide à l’écriture de la Fondation Beaumarchais pour sa première pièce.

Depuis 2010, il tourne également le spectacle de clown : Quoi de nouveau sous le soleil ? avec la Compagnie Corossol.

^


 

Alan Tallec

Il travaille avec la compagnie Théâtre en Stock (Cergy, 95) depuis 1998 où il pratique l’improvisation (« Les Improsteurs ») et le théâtre de tréteaux (« Farces et Attrapes », « D’Artagnan s’en va-t-en Guerres », « Les Précieuses Ridicules »), il y joue aussi pour des pièces de spectacle jeune public (« Corinne et Jeannot en Vacances », «Le Père Noël Noir », « Les Facéties de Pierrot »), et des pièces dites d’utilité sociale (« Parlez-Moi d’Amour »).

Depuis 2001 il est un clown de la Compagnie du Hibou (Meulan, 78), spécialisée dans le clown de théâtre (« le Médecin Malgré Lui », « Le Mariage Forcé », « les Clowns Imprévus ») et de rue (« Le Retour de Joules Sixheures », « Le Nez Rouge Français »).

Formé à la marionnette avec la compagnie La Tortue Magique (Orléans, 45).

En 2010, il rencontre Guy Freixe (Théâtre du Frêne, Paris (75)), avec qui il approfondit sa recherche théâtrale, en spectacle (« Cabaret Brecht ») et au travers de stages (Le Jeu Masqué : Goldoni, Arlequin Serviteur de Deux Maîtres ; Se Former au jeu Masqué ; Le Théâtre de Tchekhov : La Mouette)

Il pratique aussi la danse (danse de caractère et hip-hop), l’escrime de spectacle et le chant lyrique, disciplines qu’il utilise aussi en spectacle.

Il intègre Corossol en 2011 pour la version rue de Quoi de Nouveau sous le Soleil?

^


 

Lydie Marsan

Suite à une formation théâtrale à l’école Lassaad de Bruxelles (pédagogie Lecoq), explorant les croisements possibles entre texte, chant et danse, elle est dirigée au théâtre dans des textes contemporains (Müller, Gatti, de Vos, Call …), notamment par Safaa Fathy, Georg-Maria Pauen, Oscar Castro, Myrto Reiss, Kazem Shahryari à l’Art

Studio Théâtre et Farid Paya au Théâtre du Lierre. Elle a joué au cinéma sous la direction de Jacques Rivette.

Elle participe également à des aventures de compagnies : jeu masqué (Théâtre de Nihilo Nihil), clown (Compagnie A Vol d’Oiseau), théâtre de rue et d’objets (Tohu-Bohu Théâtre), spectacles pour le très jeune public (MinIxtlan), lectures musicales (Compagnie des Artisans).

 

Elle rejoint Corossol en 2011 avec le spectace C'est pas tous les jours Noël!.

^


 

Jean-Philippe Corteville

Jean-Philippe commence sa formation en prenant des cours d’art dramatique avec Oscar Sisto, puis il participe à de nombreux stages (danse contemporaine, jonglage, chants.)

Il s’initie à l’art du clown en suivant les différents stages d’Eliane Le Van Kiem et suit la formation du Samovar entre 2009 et 2011.

Il intègre la Compagnie Corossol en 2008 tout d’abord avec « Clown-Circuit » puis en 2011 avec les « Impromptu en Rire et en Musique ».

Il joue également avec X. Gauthier et A. Rougée dans « Les clowns parlent du nez » de la Cie la Comédie des Ondes, spectacle créé en 2009 sur le thème de l’olfaction.

^


 

CV Aurlien

Aurélien Ploquin

Accro de sports nature et issu de l’animation socio-culturelle, Aurélien Ploquin découvre l’art clownesque auprès de la Compagnie Nez à Nez à Grenoble en 2004.

Il va progressivement se passionner pour cet art théâtral du comique en suivant plusieurs stages et ateliers auprès de Pierre Pilatte, Mikael Edgar…et finalement intégrer en 20111 la formation professionnelle des clowns et des burlesques du Samovar.

Conscient de la porosité des arts de la scène, il suffit de plusieurs sessions de formation de danse contemporaine notamment auprès de Pierre Doussaint. Son engagement pour l’art clownesque le pousse à approfondir une discipline de l’instant.Il trouve dans le wutao, art d’écologie corporelle, la source d’une pratique complémentaire. Cet enseignement le séduit au point de se former et d’acquérir en juin 2015 le niveau d’ »Instructeur de Wutao » après 2 années de formation au sein de la team Wutao School à Paris.

En 2013, il assiste Yvo Mentens, comédien, metteur en scène et pédagogue lors de la création « Pluies et Racontars de Serendippo » au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (CNSAD). Il poursuit son travail de recherche par une année supplémentaire de création au Samovar avec un trio nommé « Un par un, un pour tous, tous parrains ». Il crée le personnage de Flambert. Depuis, il joue ses numéros (solo, duo, trio) en cabarets ainsi qu’au sein de différentes structures (EHPAD, hôpitaix, écoles, entreprises…) et manifestations publiques et privées. Il a intégré la Compagnie « Poussière de Vie, Poussière de Rire » avec laquelle il interprète différentes pièces de théâtre forum et joue « Après la pluie, le beau temps ? » avec la Compagnie Corossol.

En 2016, il obtient le diplôme de « Comédien-Clown en établissement de soins » proposée par le Rire Médecin, l’association de Clowns Hospitaliers reconnue internationalement.

^


 

CV stphane

Stéphane Alberici

Artiste dans l’âme et passionné, Stéphane débute en se formant au théatre au « Théo Théâtre ». Il s’initie ensuite au Kyôgen japonais avec Erhard Stiefel, Ippei et Shime Shigeyama (ARTA), aux Masques balinais, jeu burlesque et clown avec Serge Poncelet (Théâtre du soleil), aux marionnettes avec Pierre Gatineau pour enfin parfaire son idendité avec un stage de clown auprès de Mominique Taroni (Inecat) à l’école Jacque Lecoq. Plus tard, Il se forme également à la direction d’ateliers théâtre auprès du « Théo Théatre » où il donnera par la suite des cours pendant près de 10 ans.

Parallèlement, il joue dans plusieurs Compagnie et grandit auprès d’eux. Il compose deux rôles dans « Zakouski ou la vie joyeuse » Mise en scène de Serge Poncelet (Théâtre Yunqué), interprète Sganarelle dans « Derrière le masque, à la découverte de la Commedia dell’arte de Molière, Marivaux, Carlo Goldoni » Mise en scène de Nathalie Bernard.

En 2007, il joue « Petits Contes pour oreilles tendres » auprès de Eliane Le Van Kiem de la Compagnie Corossol pour se retrouver en 2015 avec « Les Loufoques en concert ». Il continue en 2016 avec les déambulations impromptues des « Claudes » et joue un animateur expert dans « Le Quiz de la Verte Croissance ».

Metteur en scène, il crée « Maurice » pour le Festival de Fresnay sur Sarthe, « Si Mozart m’était joué » avec les musiciens de l’école de musique de Neuilly Plaisance et plusieurs pièces dans le cadre e ses ateliers.

Pâtissier reconverti, Stéphane est également un artiste manuel et c’est dans la création de masque de théâtre et de marionettes qu’il exacerbe ses sens créatifs. C’est ainsi qu’il produit les masques pour « La sorcière du placard aux balais » de la Compagnie Tête en l air ; « Blanche-Neige et les Sept Nains » adapté et mis en scène par Guy Grimberg à Bobino ; « Zakouski ou la vie joyeuse », adaptation des contes de Zochtchenko mis en scène par Serge Poncelet (Théâtre Yunqué) et joué au Théâtre de l’Opprimé et Théâtre Berthelot…

^


 

CV Matthieu

Matthieu Beaudin

C'est par le piano qu'il fait ses premiers pas dans l’univers du théâtre,de fil en aiguille il s’essaie et se professionnalise à plusieurs disciplines artistiques : danse, théâtre, clown…On ne l’arrête plus !

D’abord musicien –accompagnateur au piano et accordéon pour la Compagnie La Rumeur, après quelques années il découvre à leurcôté le jeu d’acteur et travaille comme comédien avaec Patrice Bigel sur des textes de Paradivino, Marivaux, crimp.... Parallèlement, il joue dans des spectacles pour enfants avec la Compagnie du Soleil Sous la Pluie et la Compagnie Comme Si... C’est avec la Compagnie du Moment qu’il découvre le clown et qui l’amène à se former professionnellement à cette discipline à l’école du Samovar.

En 2015, il noue sa première collaboration avec la Compagnie Corossol dans « les Loufoques en concert » et poursuit en 2016 avec les parades burlesques des « Claudes » et dans un trio animé de « Biodiversité..à ta Santé ! ».

Homme de théâtre, de danse t de musique Matthieu forge davantage son charisme sous les projecteurs cinématographiques. C’est ainsi qu’il joue pour plusieurs productions dont la première en 2009 avec « Ya plus la mer » de Maxime Beaufray.Il enchaine par la suite quelques autres telles que « Engrenages saison 4 » d’Élisa Levy ; « Amour et turbulences » d’Alexandre Castagneti ; « Attila Marcel » de Sylvain Chomet ; « Cougar » de David Moreau « Un bonheur n’arrive jamais seul » de James Huth « La dame de feu » de Camille Bordes-Resnais Foujita de Kohei Oguri Arletty (Flach film productions) ; le « Golden Moustache »…